Le Monde de Spot

La vie de Spot le chat, ses journées, ses réflexions, ses coups de griffes et ses ronrons...

27 septembre 2005

J'ai squatté la chambre du nouveau

Hé ! Je suis fierté car filouterie aujourd'hui... Il s'est passé un truc extraordinaire hier. Je chassais la mouche, une grosse mouche bien grasse et un peu vieille... Les vieilles mouches, c'est plus facile à capturer que les jeunes, j'aime mieux leur odeur aussi mais le problème c'est qu'elles sont moins résistantes que les jeunes donc faut faire gaffe. Ne pas y aller trop brusquement, sinon le jeu s'écourte. Bref, j'étais donc en train de chasser la mouche, elle était là à ramper, à se trainer sur le côté, minable et moi victorieux, je ne la quittais pas du regard. tout ca se passait dans la chambre du nouveau. Il était là et Elle aussi, Elle lui chantait des chansons et le nouveau était en extase devant un hippoppotame vert et bleu et là, ma proie à commencer à s'accrocher à son doigt de pied. Au début, elle ne s'est rendue compte de rien puis je l'ai vu agiter le pied et commencer à le secouer. Voilà, j'étais dégouté, ma mouche a traversé la chambre pour aller se cacher je-ne-sais-où. Je me suis fait remonter les moustaches, et patati que la chambre c'est pas un terrain de chasse, ni de jeu d'ailleurs, et vas-y que je met mes poils partout et que j'ai rien à faire là. Ca c'est son problème ! Elle est gentille mais elle s'emporte tout de suite quand je lui ramène une gaterie... Bref, me voilà expulsé de la chambre sans ma mouche. Déception... Je pensais à ma mouche en me prélassant sur mon lit, à une technique pour la retrouver parce que là, je le sentais, elle était encore dans la chambre, et voilà le nouveau qui se met à pleurer, Elle y va et j'en profite - subrepticement comme on dit - pour entrer avec le neurone énervé par la mouche... J'ai pas fait attention et la voilà qui repart, en me laissant avec le nouveau, dans le noir enfermé, Elle ne m'avait pas vu. J'ai un peu peur dunouveau, je m'en méfie, il est bruyant et surtout imprévisible donc je décide de na pas m'en approcher et de retourner à ma mouche. Je l'ai vite retrouvé mais elle ne voulait plus jouer donc je l'ai mangé et puis j'étais bien embêté. C'est vrai quoi, non seulement, j'étais dans un endroit où je n'avais rien à y faire et Ils ne manqueraient pas de me le faire remarquer et puis j'allais passer la nuit avec le nouveau, ca aussi ca pouvait déclencher des problèmes et puis si j'avais faim moi, tout le monde s'en fout.... Par acquis de conscience, je suis allé sentir les pieds et la tête du nouveau et il n'a pas bougé, il devait dormir. Alors j'ai rodé un petit peu, profité pour me gratter sur tous les meubles et puis je me suis couché, sur le fauteuil... A distance raisonnable du nouveau mais en gardant un oeil sur lui, on ne sait jamais, il est imprévisible comme je vous l'ai déjà dit.... La nuit a été bonne, le nouveau est calme mais un peu ennuyeux quand même. Puis le jour s'est levé et mon angoisse a commencé à croitre... J'allais me faire griller, je me suis caché quand la porte s'est ouverte et je ne sais pas ce qui m'a pris je suis allé la voir, j'avais envie de contact, c'est vrai quoi à la fin, moi aussi je veux des calins et là à mon grand étonnement, Elle a été surprise mais elle a rien dit, enfin presque, Elle a marmonné je ne sais quoi et puis je suis allé prendre le petit déj... En fait je crois que je recommencarais, c'était bien !

Posté par spot à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire